Les bases biologiques du bien-être esprit-corps

Au XXIe siècle, la science moderne a prouvé que notre santé dépend largement de ce que nous mettons en œuvre pour nous-mêmes, et non plus seulement des médicaments prescrits par le médecin. Chacun de nous a besoin de savoir comment restaurer naturellement son équilibre corporel tout en allant puiser dans ce que la médecine classique a de meilleur à offrir. En 2005, un rapport de l'Organisation mondiale de la santé annonçait que les principales causes de mal-être dans le monde étaient maintenant les maladies chroniques : affections cardiaques, attaques cérébrales, cancer, diabète, dépression, etc. On a donc besoin aujourd'hui d'une médecine qui profite de toutes les avancées de la science moderne en matière de dépistage précoce des maladies, compréhension de leurs fondements génétiques et interventions chirurgicales précises et ciblées. Mais, elle doit aussi comprendre les mécanismes naturels de la guérison inhérents à chacun d'entre nous, et savoir comment les mettre en œuvre pour contribuer à prévenir le mal et le guérir lorsque nous tombons malades. Ces 20 dernières années, des études pionnières, portant notamment sur l’épigénétique, sur les techniques de neuro-imagerie pour la compréhension du développement du cerveau et sur la neuroplasticité, la compréhension des mécanismes sous-jacents de stress chronique et ses conséquences psycho-pathologiques, les  explications concernant le fonctionnement du réseau psycho-neuro-endocrino-immunologique,  ont démontré que le bien-être provient fondamentalement des liens étroits entre l'esprit et le corps .